tropical-2203737_1920-1

5 choses à faire à Los Angeles

Vous avez décidé de partir avec Trip Double du côté de Los Angeles mais vous ne savez pas trop quoi faire lors de votre temps libre ? Voici une sélection non exhaustive de quelques endroits à ne pas manquer dans la cité des anges.

 

Venice Beach (et son playground)

A une vingtaine de kilomètres de Downtown Los Angeles se trouve la fameuse plage de Venice Beach, berceau du mouvement hippie, avec sa célèbre Venice Boardwalk (sur l’Ocean Front Walk) où sur plus d’un kilomètre se mêlent boutiques, peintures murales, jongleurs, chanteurs, bateleurs, artistes, skateurs, body-builders, sans oublier surfeurs et roller skaters.

Venice Beach c’est aussi un spot connu des basketteurs puisqu’on y retrouve le fameux playground entouré de palmiers. Les basketteurs, plus ou moins doués, y défilent tout au long de l’année car à Los Angeles, le soleil répond présent plus de 300 jours par an. Ce playground sera une des étapes durant nos voyages dans la cité des anges, incontournable pour tous les fans de la balle orange.

Ceux qui veulent piquer une tête dans le Pacifique pourront le faire toute l’année, à condition de ne pas être du tout frileux, car même en été, le mercure dépasse difficilement les 20°C et en hiver ce sont une petite quinzaine de degrés qui vous attendront.

Venice Beach
Par Jeff Turner

Universal Studios Hollywood

Outre Disneyland, qu’on ne présente plus, pour les fans de parc d’attraction, il y a aussi l’option Universal Studios, qui comme son nom l’indique est un parc à thème qui vous permettra d’expérimenter de nombreuses attractions basées sur des films et dessins animés célèbres. Explorez les mystères du château de Hogwarts, plongez dans le monde de Jurassik Park, pénétrez dans l’univers post-apocalyptique de Walking Dead, envoyez-vous en l’air dans les montagnes russes de Revenge of the Mummy ou encore assistez au bluffant spectacle de Waterworld.

A côté des studios Universal d’Hollywood, il propose également un Studio Tour qui vous plongera au cœur des lieux de tournage des productions hollywoodiennes comme les Dents de la mer, King Kong, Retour vers le futur, Desperate Housewives…

Griffith Observatory et Hollywood Sign

Couvrant plus de 1 740 hectares, Griffith Park est le plus grand parc municipal des États-Unis, créé grâce à un don, celui d’un immigrant gallois ,Griffith J. Griffith, qui demanda à la ville de Los Angeles de transformer ses terres en lieu de loisir et de détente. Vous pourrez y faire une longue randonnée sur les 85 kilomètres de sentiers, monter à cheval sur des parcours guidés ou prendre des leçons au Sunset Ranch Hollywood, y visiter le zoo de Los Angeles, et surtout accéder à l’observatoire astronomique Griffith Observatory, et voir le célèbre Hollywood Sign.

Los Angeles est automatiquement associé au Hollywood Sign, 9 lettres de 14 mètres de haut (sur plus de 100 mètres) érigées en 1923 sur le mont Lee pour annoncer un nouveau programme immobilier, appelé Hollywoodland («land» a été supprimé en 1949). Classé monument historique-culturel de Los Angeles en 1973, de nombreuses visites guidées proposent de s’en approcher.

Situé sur la face sud du Mont Hollywood, l’observatoire Griffith a été construit en 1935. Il offre notamment une vue splendide sur Los Angeles et le Pacifique avec un coucher du soleil à ne pas manquer.

Les expositions et le télescope de l’Observatoire Griffith sont ouverts au public et gratuits tous les jours où le bâtiment est ouvert. Chaque zone d’exposition principale de l’Observatoire Griffith se concentre sur des aspects uniques de l’observation. A l’intérieur plusieurs expositions : Wilder Hall of the Eye, Ahmanson Hall of the Sky, W.M. Keck Foundation Central Rotunda, Cosmic Connection, Gunther Depths of Space, et Edge of Space Mezzanine.

L’observatoire et son style art-déco a aussi fait office de lieu de tournage de nombreux films comme Terminator, La La Land, ou encore la Fureur de vivre.

Par Matthew Field

 

Hollywood Walk of Fame et le Chinese Theater

Impossible de passer à côté du fameux Hollywood Walk of Fame lorsque vous vous rendez à Los Angeles, même si on l’avouera, ce n’est pas ce qui vous procurera le meilleur souvenir de Los Angeles. Vous pourrez arpenter les rues le nez rivé sur les étoiles des plus de 2600 célébrités de l’industrie du spectacle honorées par la Chambre de commerce de Los Angeles. A ne pas manquer également l’iconique Grauman’s Chinese Theatre, aujourd’hui dénommé TCL Chinese Theater, salle de cinéma construite en 1927, classée monument historique-culturel de Los Angeles. À l’extérieur, sur le parvis du bâtiment, les plus stars du cinéma immortalisent leur passage en laissant leurs empreintes de pieds et de mains dans le ciment.

Par José Pestana

 

Le Getty Center

A la fois musée et centre de recherche, le Getty Center est un des complexes culturels les plus vastes au monde, réalisé par l’architecte Richard Meier sur une colline de Brentwood, et achevé en 1997. Ces quatre pavillons orientés selon les quatre points cardinaux accueillent les collections permanentes. Il abrite certaines des plus belles œuvres d’art du monde de différents âges et de différentes nations. Vous y trouverez des peintures de la Renaissance, des photographies américaines du XXe siècle, des sculptures baroques, des manuscrits historiques… Au milieu des montagnes de Santa Monica, le Getty Center offre également une vue superbe sur Los Angeles lorsque le ciel est dégagé.

A l’écart se trouve également l’institut de recherche (Getty Research Institute), et une fameuse bibliothèque de plus de 800 000 documents, un auditorium ainsi que la fondation Getty. Puis vous pourrez également flâner dans les nombreux jardins.

L’accès au Getty Center est entièrement gratuit.

PAr Nick Webb

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email